Ton regard-caresse

Image de happiness, quote, and happy

C’est la tendresse au bout de tes doigts qui contraste avec les horreurs du monde. C’est notre cocon, plus moelleux nuit après jour, seul endroit où je me sente indemne, où la sérénité et le bonheur aspirent tout, déciment la moindre inquiétude, la moindre tristesse. Notre cocon de bric-à-brac, de souvenirs épars et de morceaux d’amour : j’en glisse un dans mon café au petit matin et ma vie s’adoucit. Personne ne nous aurait cru si solides, et peut-être même pas nous, mais nous sommes là encore, debout, enlacés, enracinés dans notre amour et – il me semble – plus forts que jamais. Je me fragilise si tu t’éloignes ; j’étouffe si tu t’en vas. Devant toi, je découvre enfin la liberté d’être moi-même – sans maquillage et sans manières, sans excuses et sans honte. Toute ma vie se bâtit sur tes épaules, m’élève, et bientôt je rejoins le soleil : tout brille, tout me réchauffe. Je me fonds dans la douceur terriblement réconfortante du quotidien, me glisse dans ton regard-caresse ; promets-moi que je n’en sortirai jamais plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s