15 Juillet_*

Le voyage a été long et pénible. Autocar en retard et sans climatisation – j’entre dans un four -, queues interminables à l’aéroport, tapis-roulant en panne pour embarquer les bagages en soute. On décolle finalement de Rome avec une heure de retard. Je râle, je souffle, je tempête; c’est déjà assez difficile de se quitter sans qu’il y ait besoin d’en rajouter, abrégez la souffrance et passons à autre chose, s’il-vous-plait. Mais non, et même à l’arrivée, les valises s’amusent à se faire désirer. Mon frère s’impatiente et m’appelle, je m’excuse, lui dis de partir s’il ne peut pas attendre, je prendrai le train, je sais qu’il a rendez-vous avec une amie pour un concert dans une heure.

« Non… Je peux pas partir sans toi. »
« Ben ? pourquoi ? »
« Parce que tu viens au concert avec nous! »

Ludovico Einaudi.
LUDOVICO EINAUDI.
Le pianiste dont je suis tombée amoureuse à la première note. Celui qui m’a appris à réécouter le piano sans me brider dans un sentiment âcre d’envie, mais en me guidant vers cet endroit secret où l’on se laisse emporter par les émotions les plus pures. Celui qui m’a donné le courage de reprendre le piano et qui a souvent rempli la maison de son écho ces dernières années.
L’amphithéâtre romain qui l’accueille, lui et son orchestre, est plein de sa magie et de nos frissons. La nuit tombe doucement. Nous sommes des milliers et il n’y a pas un bruit. J’ouvre grand les oreilles, je savoure note après note. Je ferme les yeux pour effacer momentanément ce qui est terrestre autour de nous. Je me laisse emporter par les flots : une vague de douceur qui vient me lécher les pieds, la prochaine est un tsunami d’énergie qui nous fait chavirer, et quand on réussit à remonter sur le voilier, c’est la joie qui s’infiltre par tous les interstices, comme un rire d’enfants.

Je souris, c’est un petit rêve qui se réalise
inopiné
inattendu
exceptionnel
qui me rappelle que même les pires journées valent le coup d’être vécues
jusqu’au bout.

ludovico

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s