Des résolutions pour faire la révolution dans sa vie.

Au seuil de mes vingt-et-un ans et à trois petits jours de la nouvelle année, l’occasion d’annoncer les bonnes résolutions pour la nouvelle année – auxquelles on essaiera de se tenir, cette fois.

Continuer ma route vers la sociabilité, en poursuivant les efforts vers les autres, entamés cette année. Arrêter d’avoir peur des gens, arrêter de refuser les sorties, arrêter de baisser la tête et de ne me sentir à ma place nulle part. Ça va mieux, déjà. Et ça fait du bien. Ça rend les journées plus légères, les sourires plus faciles, plus authentiques et plus nombreux. Ça met de la lumière partout.

– Essayer de ne plus être totalement et inévitablement engloutie par le stress à l’approche du moindre examen; après tout, quand je serai médecin, qui se souciera de mes notes ou du nombre de mes rattrapages ? Me souvenir que je fais du mieux que je peux, que je donne, à chaque fois, le meilleur de moi-même et que c’est déjà beaucoup.

Consolider encore et encore mes amitiés; leur montrer sans détours combien ces personnes me sont précieuses.

Répondre aux lettres que j’ai laissées sans réponses et  écrire nouvellement à mes anciennes épistolaires à qui je n’écris plus.

Prendre du temps pour moi, pour les petits plaisirs féminins et pour l’écriture et pour la lecture (avec ma Kobo chérie :)) et pour toutes les choses que j’adorerais faire et que je reporte inconditionnellement à demain. Pour ne plus avoir la désagréable sensation que ma vie me file entre les doigts. La vie ne se résume pas qu’aux études, et surtout, surtout, la vie c’est maintenant. Pas samedi prochain, pas demain, pas dans une demi-heure. Maintenant, là, tout de suite. La vie n’attend pas.

Exterminer les cinq ou six kilos qui me bouffent la vie depuis toute petite en mangeant plus sainement et, que j’y réussisse ou non, apprendre à m’accepter telle que je suis, imparfaite, avec mes gros défauts et petites qualités.

Apprendre à cuisiner avec, notamment, mon nouveau joli petit four du Papa Noël.

Entreprendre quelque chose contre le tabagisme. Quoi donc ? Aucune idée encore.

– Aller à la rencontre des sans-abris.

– Stopper les vilains mots.

– Stopper la jalousie.

Réduire (fortement) mon temps sur Facebook en ne l’utilisant plus du tout sur mon portable (disons maximum 3 fois par jour) sauf réel besoin, et en ne passant pas mon temps dessus chaque soir.

Être définitivement heureuse. Ça ne veut pas dire l’être constamment, ça veut dire empiler les bonheurs et me faire une baraque à bonheurs, une cabane dans les arbres où je peux presque toucher le ciel, où je peux presque tout.

Publicités

2 réflexions sur “Des résolutions pour faire la révolution dans sa vie.

  1. Coucou C.
    Je ne suis pas morte, je suis bien vivante, d’une autre manière dirons-nous. La vie m’en fait baver, j’ai beaucoup de regrets. Mais je les étouffe un peu dans l’oeuf et n’alimente que mon wordpress, ne me consacrant qu’à l’écriture dans sa forme aboutie, travaillée. Très peu pour la forme journal intime mais beaucoup pour parler de moi, toujours, et oui :p

    Tu as mon mail? n’hésite pas à m’écrire, je passe régulièrement dans chacun de tes univers. Ton petit champignon minute mes oeufs à cuire, et ton petit mot trône sur mon bureau. Je ne t’oublie pas non plus.

    Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s