Encore un dodo puis un building de bonheur qui s’en va percer les nuages.

Demain je te retrouve.
Demain est une journée-miracle.
Et s’il pleut, tant pis.
Et si le monde se retourne, tant pis.
Demain je serai dans tes bras, à l’abri. Cabane de ciel en rondins d’étoiles.
La valise est fermée, remplie à ras-bord d’été, de soleil, de tendresse.
Lourde de légèreté.
Il y a eu un feu d’artifice inattendu ce soir, qui dépassait timidement par-dessus les toits en face de ma fenêtre.
Dans mon coeur aussi c’est un feu d’artifices.
Des sourires prêts à s’élancer dans le ciel pour libérer leurs mille et une couleurs, des larmes de joie sur le point d’exploser en averse d’étoiles, un ventre noué avec un joli nœud papillon, comme la toute première fois.
Et au fond c’est un peu ça. A chaque fois, une première fois.
Demain nous échangerons notre millième premier regard, notre millième premier baiser.
Et je m’agripperai à toi comme aux fils d’une balançoire : pour m’envoler sans avoir peur.

Publicités

2 réflexions sur “Encore un dodo puis un building de bonheur qui s’en va percer les nuages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s