Sourire d’Avril.

M. a eu un an la semaine dernière. Et l’intégralité de sa vie, il l’a passée dans une chambre d’hôpital.
Toutes ses premières fois.
Les murs sont recouverts de photos de ce petit bonhomme, patiemment sélectionnées et accrochées par sa maman.
La grand-mère nous confie, droite et forte, qu’il revient de loin, qu’il y a peu, les médecins avaient demandé de choisir entre les soins palliatifs et une dernière tentative de cure.
Bien sûr, ils ont saisi leur dernière chance. Et leur petit prince s’est battu, a répondu au traitement, qui lui permettait d’accéder à la prochaine étape de son chemin de ronces et d’orties.
Demain il sera greffé. Et puis ce sera la loterie. Son sort en sera remis au hasard et ni la performance des médecins, ni l’amour de sa famille ne pourront plus influencer en rien son avenir.

Dans la chambre, les premières fois valsent et tanguent avec les dernières fois. Chaque instant, chaque millième de seconde est vécu avec l’intensité des choses qui risquent de finir – et en même temps, la scène est banale : un enfant, des jouets, des gazouillements, des rires. On offre à M. un semblant d’enfance normale, comme pour contrer le sort, comme pour que la suite de sa vie se poursuive dans la normalité. Pour qu’il connaisse les premiers jours d’école, les premières amourettes, les premières ruptures, les premières crises, les premières fiertés, bêtises, réussites, déceptions, ambitions.
Pour qu’il puisse avoir d’autres rêves que la guérison.

M. n’a qu’un an mais je crois qu’il comprend parfaitement ce qui se trame autour de lui, à l’intérieur de lui. Il n’a qu’un an et joue comme n’importe quel enfant, rit comme n’importe quel enfant. Peut-être un peu plus fort. Pour que sa mère rie avec lui, pour la libérer de sa cellule de tristesse.

Il rit, et chaque sourire est un feu d’artifices.
Alors je ris aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s